L'écrivain ce soir là était devant sa feuille blanche et il se demandait ce qu'il allait écrire. C'était toujours pour lui un souci cette veille de noël, car il était en contrat avec un zine d'enfants et il s'était engagé, chaque année à leur envoyer un conte, pour le jour de noël. Alors il commença à projeter quelques mots sur la page. Cela parlait d'un Bébert qui rentrait chez lui. Mais il gomma tout cela car la tristesse de son personnage correspondait un peu trop à son angoisse de la page blanche. Il se dit que le mieux était de ne pas trop se tortiller le cerveau, que certainement de mot en mot l'histoire se construirait d'elle même et viendrait remplir la page qui réjouirait les lecteurs. Une histoire toute simple où le père noël comme tous les ans descendrait du ciel accompagné de ses rennes tirant son traîneau suivi d'une multitude d'étoiles. La beauté de cette image, symbole de noël, n'était telle pas ces étoiles suivant anonymement le traîneau du père Noël... se demanda t-il en laissant courir le crayon sur la feuille.

 

Une toute petite étoile du firmament avait eu le bonheur d'être élue pour accomplir ce grand voyage jusqu'à la terre. Tous les enfants et les plus grands lisant ces lignes s'imaginent très certainement que quand on était une petite étoile du ciel, cela était facile de suivre le traîneau du père Noêl. Pourtant détrompe toi !! Une petite étoile pour avoir cet honneur devait passer différents concours se déroulant sur divers planètes et d'éliminatoire en éliminatoire arriver à la gloire suprême : être sélectionnée pour revêtir le vêtement d'honneur et porter le diadème de mille cristaux brillants dans l'azur. Tu penses combien en ce jour, la petite étoile était fière. Elle, qui avait réussit les différentes épreuves et reçu l'écharpe victorieuse ainsi que le diadème de mille cristaux. Tellement Impatiente d'effectuer ce grand voyage, elle poussait de petits gloussements, dans l'attente de l'arrivée du père Noël sortant de sa maison et donnant le signal du départ.

Alors, pour calmer son attente, elle écoutait les divers aventures racontées par les plus anciennes. C'était toujours des rencontres surprenantes. L'une montrait les flashs photos de l'année dernière sur son écran de neige. la petite étoile regardait émerveillait cette lumière suivant le traîneau, tout en se disant que cette fois ci elle serait présente dans ce halo éclairant l'univers à la suite du père Noël. Une autre n'attendait qu'une chose, pouvoir retrouver son copain de l'année dernière, il parait que quand il la voyait il fondait sur place comme un glaçon. Tout en l'écoutant, la petite étoile replaça sa couronne de mille cristaux puis d'un geste machinal lissa son écharpe signe de sa victoire. Qui sait, si elle aussi ne rencontrerait pas un très beau glaçon, attendant chaque année, son passage dans le firmament de la terre. Quand à sa voisine, elle ne disait rien, elle regardait la petite étoile d'un air attendri. Ce fut son autre voisine qui lui glissa à l'oreille le pourquoi cette tristesse. Elle lui apprit que celle-ci effectuée  son dernier voyage et qu'au retour le père Noël la détacherait du traîneau pour qu'elle parcours l'univers à sa guise. C'était ce que les terriens appelaient une étoile filante et chaque fois que les terriens en croisaient une du regard, ceux-ci faisaient un voeu en pensée. La petite étoile aurait bien aimé elle aussi pouvoir faire un voeu en apercevant une étoile filante mais hélas pour les étoiles cela n'était pas possible.

 

Subitement le brouhaha se calma !! Toutes les étoiles s'accrochèrent solidement au traîneau. Doucement il glissa sur la neige, puis de plus en plus vite, les rennes s'élancèrent. La petite étoile senti son coeur battre très fort à mesure qu'elle ressentait l'accélération. Sur les  conseils de sa voisine, elle serra fortement ses branches, afin de ne pas tomber. Car toute celles qui lâchaient prise au démarrage ne pouvaient effectuer le voyage de leur vie et ne pas faire le premier, signifiait, ne jamais pouvoir en effectuer d'autres. Si bien que beaucoup de pleurs et de cris accompagnaient l'envol vers l'immensité. La petite étoile ressenti une forte secousse quand le traîneau quitta la planète du père Noël pour s'élever dans l'espace. Dans le même temps L'ordre fut donné aux étoiles de former le halo de lumière. La petite étoile lâcha d'abord l'une de ses branches mais sa voisine la bouscula pour l'aider à prendre confiance et à se laisser porter par la force dégagée par la vitesse. La petite étoile se senti légère, enfin elle réalisait son rêve de petite étoile, ce rêve qui tant de fois l'avait tenu éveillé. Elle se dirigeait vers la planète bleue. La plus jolie de l'univers, celle où vivait les humains.

Après un voyage sans encombre, son plaisir fut récompensé, la planète bleue lui apparaissait beaucoup plus merveilleuse en réalité que dans son imagination. Le traîneau comme le voulait la tradition fit le tour de la terre, cela permettait au père Noël de ralentir les rennes. Le traîneau se laissa descendre jusqu'à la hauteur des habitations; puis le père Noël libéra une à une les étoiles afin que chacune d'elle se posa sur le rebord d'une cheminée. Ce fut à ce moment précis que la petite étoile, d'un geste énergique  se saisit de l'adresse remise à l'étoile triste et prit sa place. Quand le père Noël eut terminé sa distribution. Tout ce petit monde reprit la route et  pendant que ses amies s'éloignaient dans l'espace, la petite étoile et bien d'autres dès quelles en reçurent l'autorisation, se séparèrent du traîneau pour partirent voguer à leur guise. L'une choisit la lune, l'autre Mars, d'autres l'espace infini. La petite étoile elle choisit de se promener autour de la terre ou un million d'année plus tard, un mage levant sa lunette vers le ciel se dit : Voilà l'étoile que nous recherchions !! Mettons nous en route !! Ils se chargèrent d'or, de myrrhe, d'encens puis suivirent l'étoile qui les conduisit jusqu'à la crèche et qui sait si toi aussi, avant d'ouvrir les cadeaux et déguster la bûche, en levant les yeux vers le ciel, tu n'y apercevrais pas en cette nuit de noël, une étoile, scintillante de mille cristaux, brillant dans l'azur...  (Francis Dechy décembre 2008)

 

Bonne fête de Noël à toutes et tous !! 33937296